De patience et d’espoir

Par Audrey Cournoyer, collaboratrice au blogue

Il y a 4 ans, on décida naïvement que c’était « le bon moment ». On s’est donné le fameux GO. Celui qu’on prononce significativement… sans vraiment toutefois savoir à quel point on est proche (loin) de la ligne d’arrivée et encore moins à quel point on est prêts (ou pas).

Les mois ont passé, les saisons, puis les médecins. Des gentils et des pressés. Des questions et finalement des réponses. BANG, un peu, disons. On s’est fait dire de traverser la rivière une fois rendus, de lâcher prise et de faire confiance. Parce que la cousine de l’amie de ta voisine l’a fait et ç’a marché, t’sais.

Est finalement arrivé le jour où on a dû se rendre à la dite rivière. Elle était plus grande qu’on s’était imaginé. On s’est demandé bien souvent si notre équipe était assez forte et tenace pour naviguer à travers tous ces défis-là. À travers toutes ces étapes parsemées d’inconnu et de chances à prendre. De tests, de rapports médicaux, de fioles et de jaquettes vertes. On continuait d’écrire ta petite histoire, avec un dénouement bien différent du scénario de base. Une histoire de temps, de patience, de douleur et d’attentes. D’acharnement, ont-ils pensé. D’espoir et de courage plutôt. On l’a traversé cette trop grande rivière, ensemble, comme si c’était ce à quoi on était destinés, comme si c’était ÇA que devait être notre parcours vers toi, et rien d’autre.  

Puis, à grands coups d’amour, d’aiguilles et de miracles, on a créé la chose la plus précieuse en ce monde à nos yeux : notre famille.

Vert Imaginaire

Partagez l'article :

Share on facebook
Share on pinterest
Share on print
Share on email