L’importance des jouets illustrant la diversité

Non loin derrière dans l’histoire, jusque dans les années 70, il y avait sur le marché une quasi absence de jouets représentant des personnages à la peau de couleur autre que blanche. Une légère augmentation d’une offre illustrant plus de diversité commença à apparaître entre 1970 et 1990, alors que les jouets tendaient toutefois à devenir de plus en plus « genrés ». Bref, il y a encore beaucoup de travail de sensibilisation à faire auprès des consommateurs et de l’industrie, pour que tous reconnaissent la nécessité flagrante que les enfants soient exposés à toutes sortes de modèles dès leur plus jeune âge, des modèles représentant et normalisant tout simplement la réalité dans laquelle ils vivent.

Pour un enfant, l’heure du jeu (parce qu’il passe beaucoup de son temps à jouer) est en grande partie là où se forgent des idées, se développe une pensée, là où s’ancrent les concepts de « bon » ou « normal ». Si l’on veut que la différence soit accueillie dans le respect par nos enfants, sans jugement et sans stigmates, il faut qu’ils puissent baigner dans un environnement qui propose une variété de modèles de corps, de couleurs de peau, de types de cheveux…

Selon plusieurs études, ce qui prédit le plus une acceptation naturelle et respectueuse de la diversité corporelle ainsi qu’une saine relation avec sa propre image est le fait de développer jeune une ouverture d’esprit par un regard sur des corps de différents formats, textures et couleurs. À ce sujet, beaucoup de choses se joueraient même avant l’âge de 8 ans!

De quoi faire réfléchir tous ceux qui procurent du matériel ludique et éducatif à l’enfant… Assurons-nous d’exposer quotidiennement la jeunesse à des jouets, des jeux, des livres présentant la diversité en la rendant normale en étant simplement le reflet du monde dans lequel nous vivons. Poupées, peluches et figurines aux couleurs de peau et traits variés, livres et jeux mettant en scène ou en illustrations des personnages de différentes origines… De plus en plus d’options sont sur le marché, mais il faut être conscientisé et avoir l’œil aiguisé comme parent! Encourageons les marques qui mettent la diversité au cœur de leurs priorités!

Enfin, répondons aussi ouvertement et de manière transparente aux questions de nos enfants, car il est totalement naturel et sain que la différence pique leur curiosité. C’est notre devoir de les faire grandir en embrassant et en valorisant ce que les différences nous apportent individuellement et collectivement. C’est de cette manière que nous créerons un avenir meilleur, où respect et équité deviennent la trame de fond universelle!

_______________________

Dittmar, H., Halliwell, E., & Ive, S. (2006). Does Barbie make girls want to be thin? The effect of experimental exposure to images of dolls on the body image of 5- to 8-year-old girls. Developmental Psychology, 42(2), 283–292.

Harter, S. (1999). The construction of the self: A developmental perspective. New York: Guilford Press.

Harter, S. (2003). The development of self-representations during childhood and adolescence. In M. R. Leary & J. P. Tangney (Eds.), Handbook of Self and Identity (pp. 610–642). New York: Guilford Press.

Hebl, M., King, E. B., & Lin, J. (2004). The swimsuit becomes us all: Ethnicity, gender, and vulnerability to self-objectification. Personality and Social Psychology Bulletin, 30, 1322–1331.

KLINE, S. Out of the Garden: Toys and Children’s Culture in the Age of Marketing. London: Verso Press, 1993. 

NANKANI, S. What Toy Makers are Doing about Gender and Diversity. Available on <http://www.joanganzcooneycenter.org/2016/05/10/what-toy-makers-are-doing-about-gender-and-diversity/>.

Vert Imaginaire

Partagez l'article :

Share on facebook
Share on pinterest
Share on print
Share on email